Blog : témoignages, veille et actus

Témoignage de Sullivan Richard, ingénieur logiciel

Categories: Témoignage pro

sullivan richard au CES 2019

Sullivan Richard, ancien étudiant au diaage, ingénieur logiciel dans une société de services informatiques en Suisse, évoque son parcours, jalonné notamment par une participation au Consumer Electronics Show (CES), le plus important salon consacré à l’innovation technologique en électronique grand public.

 

INTERVIEW

 

diiage : Pouvez-vous décrire votre parcours ?

sullivan : J’ai suivi le DIIAGE de 2015 à 2017, puis j’ai fait la rencontre d’une entreprise qui m’a fait confiance pour la réalisation d’un projet à porter au CES à Las Vegas en 2019 ;  à la suite de cette expérience, j’ai été débauché en Suisse dans une entreprise qui distribue une GED (Gestion Electronique des Documents) autour des technologies Microsoft.

diiage : Et cette expérience au CES ?

sullivan : Le CES 2019 était un objectif pour mon entreprise sur des délais relativement courts. A partir de fin octobre, nous avons tous ensemble décidé de réaliser un projet sur l’écoute sonore pour janvier, à terme nous voulions un super capteur autonome. Mais vus les délais, nous avons décidé de réaliser une des fonctionnalités phare du projet : la surveillance sonore par Intelligence Artificielle. Ce dernier devait en temps réel être en mesure d’analyser toutes sortes de sons sur une distance de 400 mètres et, grâce à l’Intelligence Artificielle, les classifier si le bruit était un son dangereux pour les civils (arme à feu par exemple), alors nous avons conçu un système applicatif capable d’interagir avec les citoyens en les informant au travers une application mobile, mais aussi en pilotant directement le système de vidéo-surveillance afin de focus la cible des “yeux”. Ce projet ma vraiment permis de me dépasser, nous étions une toute petite équipe pour la technique et je suis intervenu en tant que référent technique dans toutes les sphères du projet : dans le montage, dans le déploiement, dans l’architecture et dans l’interconnexion et l’exploitation de l’intelligence artificielle. J’ai pu notamment beaucoup apprendre sur les sons et les bruits de notre quotidien, comment interagir avec un microphone. Le site internet est fermé et le projet en France a du mal à décoller en raison de la réglementation française. Mais aux Etats-Unis nous avons rencontré un fort succès.

diiage : Que diriez-vous de votre métier aujourd’hui  ?

sullivan : Actuellement mon métier me passionne car j’ai une très grande liberté des choix technologiques et une implication forte sur le maillon devOps à toutes les sphères. Je suis en charge de développer le nouveau visage de mon entreprise pour demain ainsi je propose des technologies, des architectures mais aussi des solutions d’avenir telle qu’Azure, .Net Core ou encore REACT basé sur l’exploitation de DLL fournie par le distributeur de la GED qui est un partenaire Microsoft.

diiage : Et quelle évolution demain ?

sullivan : Le métier ne cesse de se réinventer ! Même si l’on peut imaginer dans 50 ans se passer de développeurs, la marge de progression est encore énorme et en vue du nouveau visage que j’apporte à mon actuelle entreprise, j’espère devenir une référence pour elle, et ainsi elle pourrait se reposer sur les solutions d’avenir que je propose… J’aime le voyage et la découverte de nouvelles cultures, en entrant en Suisse, j’ai aussi été débauché aux Etats-Unis dans l’état du Colorado à Denver, ce qui me laisse envisager de nouvelles opportunités dans des contrées lointaines.

 

Pour plus d’information sur le projet porté au CES, voici un excellent article et ci-dessous la vidéo du produit :

 

Laisser un commentaire